mardi 3 novembre 2020

Si nous commencions par le suicide assisté comme en SUISSE ?

Hier lundi 2 novembre 2020 ce devait être la 13ème journée mondiale pour le Droit de Mourir dans la Dignité, malheureusement les mesures anti COVID n’ont pas permis ne nous mobiliser :-(

La situation actuelle est particulièrement dramatique tant du point de vue économique que sanitaire et sociétale.

Beaucoup d’opérations chirurgicales sont retardées, de cancers et autres maladies graves ne sont pas détectés à temps, le nombre de dépressifs augmente tandis que le nombre de suicides dans des conditions morbides explose, TRISTE !

L’AVENIR EST SOMBRE ;

Il serait grand temps d’autoriser le suicide assisté comme cela se pratique chez nos voisins Suisses !


En Suisse l’assistance au suicide est parfaitement possible, si celui qui la pratique n’a aucun mobile égoïste.

L’assistance au suicide est le fait de mettre à disposition de la personne qui souhaite mourir les moyens lui permettant de se suicider sans violence par la fourniture d’un produit létal qui permet de partir sereinement.

Il faut noter que le terme d’euthanasie n’existe pas dans le droit suisse et qu’elle n’est donc pas légalisée.

Tout comme dans certaines régions des Etats unis, le suicide assisté n’est pas considéré comme un acte médical. Le serment d’Hippocrate n’interfère pas ici.

Les cinq conditions pour l’assistance au suicide sont : - Le discernement - Une demande sérieuse et répétée. - Une maladie incurable. - Des souffrances physiques ou psychiques intolérables. - Un pronostic fatal ou une invalidité importante.

En Suisse, six associations fournissent une assistance au suicide, dont quatre seulement qui accompagnent les ressortissants étrangers : Exit Suisse Romande et Exit Deutsche Schweiz, qui s’adressent exclusivement à des ressortissants suisses. - Ex International (Berne) - Dignitas (Zurich) - Life Circle (Bâle) - Pegasos (Bâle).

Aux USA à ce jour, neuf Etats permettent légalement le suicide assisté : l’Oregon (octobre 1997), le Montana (décembre 2008), Washington (mars 2009), le Vermont (mai 2013), la Californie (octobre 2015), le Colorado (novembre 2016), Hawaï (avril 2018), le Maine (juin 2019) et le New Jersey (août 2019). Également, Washington DC

A noter : Dans ces états les statisticiens ont remarqué que le taux de suicide chez les personnes âgées a fortement diminué. Les gens en fin de vie rassurés par la présence du produit létal chez eux en fait meurent sans l’absorber !

Qu’attendons nous pour imiter les Suisses, cela éviterait à beaucoup de nos ressortissants un voyage vraiment très cher et pas agréable du tout (compter 15.000 euros voyage, hébergement et prestation)


A méditer

Sans aucun doute, l'âme doit trouver quelque difficulté dans l'enfance à s'accoutumer au corps humain et il lui faut plusieurs années pour se sentir tout à fait chez elle. Puis, pour un temps tout va bien et l'âme sait à peine qu'elle est dissimulée sous un étrange vêtement jusqu'au moment où le corps commence à devenir débile, où il ne peut plus faire tout ce que l'âme désire et le presse de tous cotés de sorte que l'âme semble perdre toute liberté et tout mouvement extérieur.

On peut alors comprendre combien il nous tarde d'être parti et sentir que la mort est une véritable délivrance.

Friedrich Max Müller

Philologue et orientaliste allemand 1823 - 1900



Aucun commentaire:

Publier un commentaire