dimanche 8 octobre 2017

Aide active à mourir, HALTE à l’HYPOCRISIE

Il est de bon ton chez les adversaires de la légalisation d’une aide active à mourir comme cela se pratique (sans abus quoi qu’ils en disent) en Belgique, Hollande et Suisse de mettre en avant des considérations éthiques, morales et philosophiques (en réalité, religieuses) pour cacher le côté mercantile et combien lucratif de la fin de vie :-(

- D’abord côté médecin et le fameux serment d’Hypocrite, pardon d'Hippocrate, un serment traditionnellement prêté par les médecins en Occident avant de commencer à exercer.
Le texte original de ce serment, probablement rédigé au IVe siècle av.J.C a considérablement évolué au cours des temps (pour l'AVORTEMENT par exemple) pour devenir un code de déontologie médicale qui stipule : Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.
* Sauf qu’à l'Université de Montpellier, ils ont un Serment d'Hippocrate spécial, ils jurent au nom de l'être suprême que leur état ne servira pas à corrompre les mœurs ni à favoriser le crime ?

Curieusement beaucoup oublient que le serment d’Hippocrate originel préconisait aussi de ne pas s’enrichir en pratiquant la médecine !
Amusant quand on en observe certains : -)

Donnons la parole à un médecin qui entre autres fonctions est président de l’ADMD Suisse Romande :

Un bon client est un client vivant, un mort c’est un client de perdu !

Note : La vie est une maladie mortelle :-)

- Côté lobbies, d’abord le puissant et richissime lobby pharmaceutique « Big Pharma » qui se fait beaucoup mais vraiment beaucoup d’argent sur les gens en fin de vie.
Des chimios à cent mille euros qui ne servent à rien sauf à enrichir les labos (dénoncées récemment par des médecins révoltés), des analyses et des médicaments à n’en plus finir (qui étonnent même les infirmières travaillant en gériatrie), des opérations à répétition pour des gens en survie (état végétatif chronique) ….

* 750 députés européens à Strasbourg et Bruxelles et plus de … 4000 lobbyistes, NO COMMENTS !

Et l’autre lobby lui aussi très influent, celui des maisons de retraite appelées maintenant EHPAD pour  établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes.
Savez-vous que ces établissements génèrent plus de bénéfices que l’immobilier ?
Dans une grande ville il faut compter un minimum de 100 EUROS par jour pour ce type d’établissement !
Quand on sait que la retraite moyenne en France est de 1288 euros net par mois !
Beaucoup de veuves âgées qui n’ont que la pension de reconversion de leur mari sont ainsi obligées de vendre leur maison et liquider leur assurance vie pour payer.

Oui effectivement pour ces lobbies, il faut conserver les gens le plus longtemps possible en vie car ça paie :-(


On comprend alors les véritables motivations des adversaires de l’euthanasie et du suicide assisté, elles sont d’abord et avant tout, MERCANTILES.

HALTE à L’HYPOCRISIE

ATTENTION : Il ne s’agit pas d’euthanasier les vieux et les malades en fin de vie comme veulent le faire croire les mouvements PROLIFE (la vie à tous prix) mais de permettre à ceux qui en font la DEMANDE (et à ceux-là seulement) de PARTIR quand ils l’ont décidé en pleine conscience.

C’est pour eux que l’ADMD se bat tous les jours.

* Rassurons les lobbies de la santé, quand on voit les nouvelles maladies qui se profilent à l’horizon (dues à la pollution et à la ‟mal bouffe‟ ils vont avoir plein d’autres occasions de se faire beaucoup d’argent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire